domenica 6 giugno 2010

- poema de Jacques Prévert - fragmento


Je hais les dimanches!
Je hais les dimanches!
...............................................
Tu travailles toute la semaine et le dimanche aussi
C'est peut-être pour ça que je suis de parti pris
...............................................
Les dimanches de printemps
Tout flanqués de soleil
Qui effacent en brillant
Les soucis de la veille
Dimanche plein de ciel bleu
Et de rires d'enfants
De promenades d'amoureux
Aux timides serments

Et de fleurs aux branches
.....................................................
Que d'autres dimanches
.....................................................
Et tous les honnêtes gens
Que l'on dit bien pensants
Et ceux qui ne le sont pas
Et qui veulent qu'on le croit
Et qui vont à l'église
Parce que c'est la coutume
Qui changent de chemises
Et mettent un beau costume
Ceux qui dorment vingt heures
Car rien ne les en empêche

Ceux qui se lèvent de bonne heure
Pour aller à la pêche
Ceux pour qui c'est le jour
D'aller au cimetière
Et ceux qui font l'amour
Parce qu'ils n'ont rien à faire
Envieraient notre bonheur
Tout comme j'envie le leur
D'avoir des dimanches
De croire aux dimanches
D'aimer les dimanches
Quand je hais les dimanches

2 commenti:

Chica ha detto...

Lindos fragmentos,Myra!Um lindo domingo!beijos,chica

MartinAngelair ha detto...

Aujourd'hui je suis allé avec mon fils à l'église, pour accompagner son ami sur une journée spéciale pour lui.

Ce poème est beau et gentil.




Muchos besos Myra.
Buenos días en tu casa.