sabato 18 febbraio 2017

Cette dernière neige
Hors du temps cette angoisse à plein temps
Le printemps que je qu^ete
Les fous les démons  les ignobles  et leurs fléaux
Nous guignent  et menacent 
Masques grimaçantes et grotesques
Saturées d’un  passé présent futur
Sanglants
Nous guettent

Le monde entier
Aux agu^ets

Cette dernière neige
Hors du temps
Ce froid  à plein temps….

Peur …
Dévastation cris pleurs blessés souffrance faim misère
et
Morts
Morts morts morts morts

Ces horreurs
C’est notre temps

Tu ose parler de printemps?

 

1 commento:

João Menéres ha detto...

Agora vou fora do Porto, Myra...

Um beijo e até logo.